ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Individus et groupes sociaux dans l’espace

Apports à partir des espaces périurbains


HDR de Rodolphe DODIER (ESO Le Mans) soutenue en 2009 à l'Université du Maine

Cette HDR est composée de trois volumes : le premier retrace le parcours professionnel et le second regroupe les publications les plus importantes contextualisées par thèmes. Le troisième volume, dit inédit, est une réflexion sur l’habiter contemporain à partir de l’exemple des espaces périurbains. Une analyse des différentes acceptions d’habiter débouche sur la proposition de plusieurs verbes pour définir les principales actions dans l’espace (habiter, circuler, se socialiser, s’identifier, agir). Les espaces périurbains sont également définis comme des espaces en tension, qui permettent mieux que d’autres de mettre en évidence les transformations des modes de vie et la nature des relations entre individus ou entre groupes sociaux. Dans un second temps, l’exemple de la mobilité résidentielle périurbaine permet d’approfondir les notions de trajectoire et de parcours, tout en montrant combien les stratégies résidentielles des ménages sont marquées par la force des modèles sociaux. Enfin, l’étude des pratiques spatiales du quotidien conduit à spécifier les modes de vie et les rapports à l’espace des périurbains, tout en mettant en évidence les nombreux plans de différenciations existant à l’intérieur de cette population. Une typologie en neuf types de modes de vie permet de comprendre que la trajectoire des espaces périurbains oscille entre les figures du vivre-ensemble et de l’entre-soi.