ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Quelle économie circulaire spontanée pour une ville moyenne camerounaise?

Le cas des déchets solides ménagers de Bangangté (Cameroun)


Thèse de Sosthène Parole MBIADJEU-LAWOU (ESO Le Mans) soutenue en 2019 à MSH, Le Mans Université 8 avril 2019
Direction :

Composition du jury :
  • DJELLOULI Yamna, Professeure émérite, Le Mans Université, Directrice de thèse,
  • TCHINDJANG Mesmin, Maître de Conférences, HDR, Université de Yaoundé 1, Co-Directeur de thèse,
  • DURAND Mathieu, Maître de Conférences, Le Mans Université, Co-encadrant de thèse,
  • YENGUE Jean Louis, Professeur, Université de Poitiers, Rapporteur,
  • TCHAWA Paul, Professeur, Université de Yaoundé 1, Rapporteur,
  • MORONCINI Aurore, Professeure, Université de Mons (Belgique), Examinatrice


Résumé

Pour appréhender l'économie circulaire spontanée  de Bangangté, ville moyenne camerounaise, avec le cas des déchets solides ménagers, nous avons formulé une hypothèse principale montrant  les liens forts des pratiques alternatives  ou  spontanées   de  cette  gestion  avec l’économie circulaire. Pour y parvenir, nous avons adopté une approche transversale, explicative et analytique. Des recherches  documentaires  nous ont permis d’obtenir des données relatives à notre problématique.  Sur la base d’un

échantillonnage  aléatoire,  nous avons enquêtés  200 ménages  dans 10 quartiers  de la ville de Bangangté. De plus,  nous  avons  réalisé  30  entretiens  avec  plusieurs acteurs : administration  publique en charge de la gestion des  déchets,  entreprise  (HYSACAM),  récupérateurs, emplois  verts,  association,  etc.  Des  observations empiriques, souvent illustrées  nous ont permis d’identifier et  d’évaluer les facteurs  de risques et  les  conséquences liés aux déchets  solides ménagers.  Nous avons pu suivre les activités de valorisation par les bangangtéens et la municipalité, pour une gestion efficace et rentable des déchets. Cette démarche nous a permis d’obtenir des résultats  sur la caractérisation  des déchets,  les pratiques courantes,  les filières de l’EC et la réalisation de la cartographie  des  gisements  et  composition  des  déchets, leur répartition  par quantités  et par quartiers, les sites de transformation  et de vente des matières  de récupération et  de  recyclage.  La  connaissance  des  différentes perceptions et modes d’utilisation des DSM sont aussi importants.  À  Bangangté, la pratique  de l’économie circulaire  de  proximité  a  eu  des  conséquences   socio-

économiques positives et a généré plus d’une centaine d’emplois, à l’échelle locale, dans le domaine de la récupération,  des activités de recyclage, de compostage, de réemploi… Pour aller plus loin, la mutualisation  entre plusieurs acteurs du territoire permettrait de pérenniser cette pratique et de répondre à plus de durabilité.

Resume

To understand  the spontaneous  circular economy of Bangangte, a Cameroonian medium-sized city, with the case of household solid waste, we formulate a main hypothesis,  showing the  strongly linked that  alternative or spontaneous  practices for managing to the circular economy. To achieve this, we have adopted a transversal, explanatory  and  analytical  approach.  Documentary research permitted us to obtain data related to our topic. Based on a random sample, we surveyed 200 households in 10 neighbourhoods  or quarters  in Bangangte city. In addition, we conducted 30 interviews with several stakeholders : public administration in charge of waste management,  company (HYSACAM), reclaimers, green jobs, association, etc. Empirical observations, often illustrated,  allowed  us  to  identify  and  assess  the  risk factors  and  consequences   related   to  household  solid waste. We were able to monitor the recovery activities by the Bangangteans and the municipality, for the  efficient and  profitable  waste  management.   This approach  has enabled us to obtain results on waste characterization, current practices and the mapping of waste deposits and compostion, their distribution by quantity and neighbourhood, and the processing and sale sites for recovery and recycling materials. Knowledge of the different perceptions  and ways of using waste is also important. In Bangangte, the practice of the local circular economy has had positive socio-economic and has generated  more than a hundred local jobs in the field of recovery, recycling activities, composting, reuse,etc. to go further, the mutualization between several actors.

Mots clés : Économie circulaire, gestion des déchets solides ménagers, pratiques alternatives, proximité, Bangangté


Soutenance de thèse MBIADJEU-LAWOU Sosthène Parole8 avril 2019 à 14 h à Le Mans Université

Lundi 8 avril 2019 à 14 h, à la MSH 1er étage, salle Bleue, Le Mans université.