ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Analyse spatiale cartographique de la structure des paysages de vallées

Évaluation de la dynamique des paysages de vallées du bassin versant de la Maine à partir de la télédétection et de SIG


Thèse de Ziad ALHASKEER (ESO Le Mans) soutenue en 2012



 


Résumé :

  • JPG - 14.2 ko

Les vallées du bassin versant de la Maine forment des paysages diversifiés soumis à des enjeux multiples (étalement urbain, activités agricoles, boisements). Les interactions entre l’eau et les activités humaines présentent une certaine variabilité. Pour rendre compte les caractéristiques des vallées, de leurs diversités et de leurs singularités, la recherche se base sur les descripteurs objectifs (matériels) en utilisant d’une approche multiscalaire et reproductible. Une typologie des types de vallées est réalisée en appuyant sur une approche morphologique (MNT/analyse spatiale) pour caractériser les formes morphologiques de vallées et une approche des modes d’occupation du sol (traitement d’images LANDSAT ETM+7) pour renseigner les types des couvertures du sol. 23 types des paysages de vallées sont identifiés. La typologie met surtout en évidence la diversité de paysages de vallées souvent négligées par les approches classiques. La confrontation des résultats de cette typologie avec les atlas des paysages révèle l’importance et la validation des types de vallées. Un suivi des changements dans les vallées du bassin versant de la Maine est mesuré, à partir d’images LANDSAT TM 1984 et ETM 2003, en utilisant les outils géomatiques (télédétection, le SIG et techniques géostatistiques). Les méthodes et les procédures adoptées dans cette recherche étaient la cartographie des couvertures d’occupation du sol, la soustraction d’indicateurs et la cartographie des changements. Les vallées intermédiaires sont les vallées les plus soumises aux changements, mais, au contraire, les vallées remarquables (Gorges, vallées très encaissées et les basses vallées) sont les vallées les moins soumises aux changements. La détection des changements par types de vallées met en avant l’intérêt de combinaison d’approche morphologique et d’approche d’occupation du sol et ce qui permet de montrer l’influence de nature des reliefs à l’évolution d’occupation du sol. La confrontation des types de vallées avec les politiques paysagères permet de mettre en évidence le rôle des acteurs dans la gestion de ces espaces. Ainsi, le travail avec d’autres types des données, d’autres zones et avec une échelle plus fine permet de valider les résultats tirés des vallées du bassin versant de la Maine.

Mots-clés : vallée, paysage, morphologie, occupation du sol, télédétection, SIG, analyse spatiale, dynamique.



Téléchargement