ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Les migrations forcées et effets spatiaux dans le milieu rural sud Brésilien

L'exemple des « atingidos » de la construction de barrages sur le fleuve Uruguay


Thèse de Guillaume  LETURCQ (ESO Le Mans) soutenue en 2010
Direction :
  • Jean-René BERTRAND, Université du Mans
  • Hervé DOMENACH, Université Aix-Marseille III



 


La construction de grands barrages hydroélectrique se développe depuis plus de 25 ans au Brésil. Ces barrages s’accompagnent à chaque fois de mouvements de populations et de migrations. Ces migrations hétérogènes et nombreuses s’inscrivent dans les zones rurales. Dans le cadre de ma thèse en Géographie Sociale et Démographie, je me propose d’étudier les migrations et leurs impacts sur l’espace autour des grands barrages du sud du Brésil. Je m’intéresse aux flux et aux déplacements, ainsi qu’aux conséquences sur les territoires des déplacements forcées de populations.
À travers une étude comparative dans le temps de deux grands barrages il m’est possible d’identifier et de caractériser les nombreux effets de ces ouvrages de développement.

Mots clés : Migrations de populations, grands barrages hydroélectriques, espace rural sud brésilien, Rio Grande do Sul, Santa Catrina.



Téléchargement