ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Dynamique territoriale de gestion intégrée de la ressource en eau : gouvernance et information géographique.

Le cas du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) du bassin versant de la Mayenne.


Thèse de Jane PARAGE (ESO Le Mans) soutenue en 2009
Direction :
  • Yamna Djellouli et François Laurent , Université du Mans

Financement :
  • Partenariat avec le Conseil Général de la Mayenne en tant que maître d’ouvrage du SAGE Mayenne, procédure co-financée par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, le conseil Régionale des Pays-de-la-Loire, la DIREN des Pays de la Loire, les Conseils Généraux de la Mayenne, l’Orne, du Maine-et-Loire et de la Manche.


Résumé
Cette thèse a pour objet d’étudier le rôle de l’information géographique sur le processus de gouvernance sur lequel s’appuie l’élaboration des SAGE. Il s’agira d’identifier des enseignements généraux quant aux variables susceptibles d’influencer ce processus de gouvernance et de voir comment l’information géographique peut jouer un rôle d’accompagnement.
Aujourd’hui, la gestion intégrée de la ressource en eau par unité hydrographique est une voie adoptée dans de nombreux pays pour protéger les milieux naturels aquatiques afin de satisfaire dans la durée la grande diversité des usages. En France, cette gestion, instituée par la loi sur l’eau du 3 janvier 1992, passe par la mise en place des Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE). Ces procédures s’avèrent relativement complexes, nécessitant une démarche fondée sur un processus de gouvernance, qui passe par la concertation et la négociation entre différentes catégories d’acteurs (élus, associations, usagers et services de l’Etat), porteurs d’enjeux de natures différentes, de par leur culture et leur pratique de l’eau et de l’espace, afin d’aboutir collectivement à un compromis concernant la stratégie de gestion à entreprendre. Dans un tel contexte, l’information géographique est une donnée essentielle. En effet, en portant à connaissance les phénomènes dans leur distribution dans l’espace, elle peut constituer un support à la compréhension, à la discussion, à la réflexion collective et à la prise de décision. En partant de l’hypothèse que le développement d’un langage commun, en passant par l’élargissement, à la fois thématique et spatial, du champ de vision des différents acteurs, permettrait d’accompagner le processus de gouvernance des SAGE, nous avons questionné le rôle de l’information géographique, pendant l’élaboration du SAGE du bassin versant de la Mayenne, territoire situé dans l’ouest de la France. Notre recherche vise notamment à répondre aux interrogations suivantes : quelles sont les informations géographiques utiles à la prise de décision, dans le domaine de la gestion de l’eau par bassin versant ? Quelles doivent être leur niveau de qualité et leur échelle ? Comment les rendre accessibles pour que les différents acteurs l’intègrent puis la mobilisent au sein des débats et de leurs décisions, et ce faisant, pour qu’elles permettent aux acteurs d’acquérir un langage commun ? Ou encore, comment transmettre de la connaissance, à l’aide de représentations spatiales, sans préformer le point de vue des acteurs, mais uniquement en élargissant leur champs de vision afin qu’ils intègrent le points de vue des autres catégories d’acteurs ?

Mots clés
Ressource en eau, bassin versant, information géographique, SIG, cartographie, gouvernance, aide à la concertation et la décision.