ACCÈS AU SITE DE L'UMR

De la géographie physique à la géographie socio‑environnementale


Bifurquer pour répondre aux défis du développement



Aristide Yemmafouo, Moïse Tsayem Demaze, Chrétien Ngouanet, Hervé Tchekote - 2021

Les bifurcations sont fréquentes chez des géographes physiciens qui, à un moment de leurs itinéraires scientifiques, délaissent la géographie physique « pure et dure » pour travailler sur des problématiques sociales. D’autres formes de bifurcations existent au sein de la géographie, sans qu’elles traduisent une traversée du classique clivage entre la géographie physique et la géographie humaine. Ce type d’expériences méritait d’être analysé pour nourrir le débat épistémologique en géographie. Quel est leur intérêt ?

Qu’ont-elles apporté à la production et à la validation des connaissances géographiques, à la construction de son objet d’étude ? Il est mis en évidence l’émergence d’une géographie socio-environnementale qui fait suite ou se substitue, au moins partiellement, à la géographie physique, ne serait-ce que dans l’espace francophone et plus spécifiquement celui de l’Afrique subsaharienne. Cet ouvrage, en rendant hommage au parcours et à la carrière du professeur Martin Kuété, peut permettre aux géographes de se saisir de ce débat sur les bifurcations scientifiques. Il reste à être approfondi à la lumière des parcours d’autres collègues.


Aristide Yemmafouo Professeur de Géographie à l’Université de Dschang
Moïse Tsayem Demaze professeur de géographie à l’université du Mans
Chrétien Ngouanet Ph. D, est géographe-environnementaliste, Maître de Recherche à l’Institut National de Cartographie à Yaoundé
Hervé Tchekote géographe, Socio-économiste, Maître de Conférences au Département de géographie de l’Université de Dschang-Cameroun

L'Harmattan
Études africaines
ISBN : 978-2-343-22120-5
577 p.