ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Contraintes Anthropiques dans les Socio-Ecosystèmes de Savane Tropicale ou Anthropogenic constraints to Tropical Savanna Social-ecological systems

CASEST


Financement :
  • région Pays de la Loire (appel Stratégie Internationale)

Partenaires :
  • UMR LETG-Angers : Pierre-Cyril Renaud (coord.), Olivier Pays, Aziz Ballouche, David Landry, Stéphane Sourice, Cyntia Cavalcante Santos
  • ESO - Le Mans : François Laurent, Moïse Tsayem, Vincent Andreu-Boussut
  • ESO Rennes : Sébastien Caillault
  • ESA Angers : Joëlle Fustec, Sébastien Couvreur
  • UFMS (Brésil) : Franco Souza, Erich Fischer, Fabio de Oliveira Roque
  • Nelson Mandela Metropolitan University (Afrique du Sud) : Christo Fabricius
  • EMBRAPA – Mato Grosso do Sul (Brésil) : Guilherme de Miranda Mourão
  • CIRAD : Mathieu Bourgarel
  • National University of Science & Technology (Zimbabwe) : Hervé Fritz
  • Oxford University (GB) : Andrew Loveridge
  • University of Copenhagen (Danemark) : Dalsgaard Bo

Sur la période 2017-2019

Le projet CASEST (Contraintes Anthropiques dans les Socio-Ecosystèmes de Savane Tropicale ou Anthropogenic constraints to Tropical Savanna Social-ecological systems) a pour objectif de réunir les laboratoires ligériens et internationaux travaillant sur les interfaces nature-société et plus particulièrement les pratiques agricoles autour des aires protégées (AP). Bien que celles-ci permettent de sanctuariser des paysages et des habitats en excluant les activités humaines, les zones périphériques de ces AP sont de plus en plus anthropisées et elles ne remplissent plus leur rôle initial de tampon. Comme modèle d’étude, les savanes, biomes tropicaux les plus menacés par les changements d'usage de terre, sont de plus en plus altérées par l’avancée des fronts de développement agraire. Dans ce contexte, il devient urgent de mettre en place une synergie internationale intégrative et pérenne entre tous les acteurs du socio-écosystème (SES) des savanes tropicales incluant des chercheurs de disciplines multiples et complémentaires à l’interface entre les sciences sociales, écologiques, agricoles et économiques. L’objectif principal est de dresser un schéma conceptuel, actuellement manquant, pour comprendre les SES de type savane tropicale. Réunissant des laboratoires internationalement reconnus, ce projet permettra de renforcer la lisibilité internationale de la recherche ligérienne, en développant une expertise rare et recherchée, dans un contexte mondial très orienté sur la protection de la Biodiversité.