ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Projet ORVA2D

Organisation de la Valorisation des Déchets dans les pays en Développement


Sur la période 2015-2017

Financement :
  • AFD

Partenaires :
  • Université du Maine (UMR ESO CNRS)
  • ONG Gevalor
  • Consultants Jérémie Cavé et André Le Bozec


mathieu.durand @ univ-lemans.fr

L’objectif de l’étude est d’élaborer, puis de mettre en application dans des contextes géographiques variés, une méthodologie d'analyse et de comparaison des modalités de la prise en compte, dans le cadre du service public de gestion des déchets municipaux, de dispositifs – préexistants ou créés ex-nihilo – de valorisation des déchets, c’est-à-dire de recyclage matière et organique et de valorisation énergétique (incinération, méthanisation, biogaz de décharge, combustible solide de récupération). Par conséquent, une méthodologie permettant de caractériser précisément la situation sera élaborée. Cela implique de définir les paramètres indispensables à collecter sur le terrain, en vue d’acquérir :

  • d’abord, une caractérisation des flux de déchets (avec leurs compositions sur la base des caractérisations disponibles) et de l’organisation du service public municipal (approche matricielle, de la pré-collecte jusqu’à l’élimination) ;
  • ensuite, une connaissance fine des filières de collecte et de valorisation (publiques, privées formelles, privées informelles) ;
  • enfin, une compréhension de leurs interactions, incompatibilités et synergies potentielles entre
    filières et entre acteurs.

Dans cette démarche d’investigation, deux dimensions principales devront être analysées:

  • d’une part, les enjeux économiques et financiers (modes de financement de la gestion des déchets, investissements dans les équipements, coûts de fonctionnement, débouchés des produits valorisés, coûts évités pour la collectivité à certaines étapes de la filière) ;

  • et d’autre part, les enjeux organisationnels et institutionnels (répartition des responsabilités, dépenses et des recettes pour chaque acteur, répercussions en termes d’inclusion sociale).

Tout ceci sera pris en compte au sein d’un cadre territorial également caractérisé, afin d’estimer le poids des déchets au sein des activités municipales et l’importance des acteurs en charge de leur gestion au sein du contexte socio-politico-économique local. Cette comparaison portera sur des cas où des solutions ont permis d’avancer dans la réponse à ces défis, atteignant notamment un certain degré d’intégration entre les différentes pratiques et permettant d’aller vers la généralisation d’innovations techniques, sociales ou territoriales. La finalité de cette étude comparative consistera à aboutir à un diagnostic clair des modèles organisationnels et financiers existant dans la gestion des déchets en fonction des contextes, ainsi qu’à mettre en avant une série de recommandations permettant d’appuyer la structuration de ces modèles de façon opérationnelle.

Ce projet est commandité et financé par l'AFD. L'objectif est de permettre à cette structure de mieux répondre à une demande croissante de la part des villes du sud pour intervenir sur la question des déchets solides. Il est ainsi possible de tirer profit de plusieurs décennies d'engagement dans le domaine des déchets pour renforcer ce type d'action. Le projet ORVA2D doit offrir un regard nouveau mettant en avant les innovations à soutenir dans le domaine.