ACCÈS AU SITE DE L'UMR

MUEED

Métabolisme Urbain, Empreinte Écologique et Déchets


Financement :
  • ADEME (programme « Déchets et Société »)

Partenaires :
  • Université du Maine (UMR ESO 6590 CNRS) : Mathieu Durand (responsable scientifique), Hélène Béraud (Post-doctorante),Yamna Djellouli, Cyrille Naoarine, Jérémy Buard
  • Ecole des Métiers de l’Environnement : Jean-Baptiste Bahers, Marie-Florence Thomas
  • Université de Marne-La-Vallée (LEESU équipe Génie Urbain) : Bruno Barroca, Gilles Hubert, Katia Laffrechine, Joël Idt, Thomas Bonierbale

Sur la période 2013-2015

Résumé : Ce projet de recherche vise à mesurer l’impact territorial de la gestion des déchets en s’appuyant sur les notions et les méthodologies relative à l’empreinte écologique, l’empreinte environnementale et au métabolisme urbain. Les réflexions autour de la notion de proximité permettront de proposer une analyse en termes d’empreinte spatiale de la gestion des déchets sur des bases empiriques. Nous pourrons ensuite mettre en exergue les compétences des acteurs territoriaux dans la mise en application de ce principe de proximité, au regard des réalités technico-économiques de la gestion des déchets. La prise en compte des flux de matières dans une proximité à géométrie variable jouera ainsi sur les impacts environnementaux et socio-économiques de la gestion des déchets. 

Une méthodologie commune est appliquée aux trois villes d’étude (Le Mans, Rennes et Marne-La-Vallée) afin de construire des indicateurs permettant d’identifier la superficie nécessaire à une entité urbaine pour traiter (valoriser et éliminer) ses déchets. Ces résultats seront mis au regard des politiques publiques locales de planification des déchets et plus particulièrement de leur dimension spatiale. Il s’agira de comprendre qu’elle est l’articulation entre les territoires effectifs de gestion des déchets et les territoires de planification. 

 JPG - 35.3 ko

 

 Vous pouvez consulter la synthèse du rapport.



Contacts :
Mathieu.Durand @ univ-lemans.fr